banner

Film : visite du lycée

lycee-en-video

Evénements passés

affiche-expo-grand-meaulnes-16nov
2013 (expositions, conférence)

2012-aalvp-expo-20octobre
2012 (exposition)

2007oct13expo
2007 (exposition)
Article de Christel Brigaudeau - 14 Nov. 2015 - LE PARISIEN

Paris (XIe), ce matin. Les portes du lycée Voltaire étaient closes comme dans tous les établissements scolaires d’Ile-de-France. Le rectorat a communiqué toute la nuit avec les directions. D’autres instructions sont attendues ce week-end quant à la réouverture, ou non, des écoles lundi. Informés, peu d’élèves se sont présentés ce matin.

Paris, ce matin. Habituellement, le samedi à 8 heures, environ 300 élèves discutent et se rassemblent par grappes, sur le large trottoir de l'avenue de la République (XIe) avant de rallier le lycée Voltaire pour les cours d'avant-week-end.
Mais ce matin, la grande porte bleue, dominée par le buste du penseur des Lumières, s'est fermée à 8 h 30 sans que personne n'en ait franchi le seuil : comme tous les établissements d'Ile-de-France, cette cité scolaire de 1 200 élèves est restée « exceptionnellement fermée », comme l'indiquent les affichettes imprimées dans la nuit par le personnel de direction.

Le message est aussi passé par mail et par des SMS envoyés dans la soirée à tous les parents. « Malheureusement, on sait faire : les attentats de janvier nous ont appris. L'académie a été très réactive », constate la proviseur (syndiquée au SNPDEN), Christel Boury. Le lycée était déjà en première ligne il y a onze mois : le siège de « Charlie Hebdo » est à proximité, et des élèves habitent dans la zone de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes. Hier encore, la mort a frappé tout près. « Ma grosse inquiétude, c'est de savoir si des gamins ont été blessés ou tués, soupire la proviseur, café en main devant l'entrée de son lycée, les traits tirés par une nuit presque blanche. Concernant la fermeture de l'établissement, le message a l'air d'être passé. » Pas pour ce grand ado en sweat rouge, qui avance sur l'avenue avec son sac à dos sur l'épaule. Il s'arrête, interdit, devant l'affiche et la proviseur : « Y a pas cours ? » C'est par la bouche de la proviseur qu'il apprend les attentats d'hier. Elle hésite une seconde, le temps de trouver les mots : « Il y a eu des attentats à Paris... assez graves... Rentre chez toi directement, dépêche-toi », lui conseille-t-elle. Il tourne les talons et se hâte, interdit.

Hier soir, deux classes du lycée étaient en sortie scolaire dans des théâtres des environs, notamment à Vincennes, pendant les attaques. Les enseignants et les élèves ont pris connaissance des événements à 23 heures, en sortant du spectacle. La ligne 1 du métro était coupée. « Les professeurs ont très bien réagi : ils ont organisé un pont de voitures avec les parents qui en possèdent une pour raccompagner les élèves chez eux et les mettre en sécurité, relate Christel Boury. Ça a duré jusqu'à 1 h 10 du matin. »

Depuis les attentats de janvier, tous les enseignants possèdent le numéro de portable de la direction pour s'informer et prévenir en cas d'attaque. Le rectorat a aussi envoyé des messages réguliers aux établissements scolaires dans la nuit ; d'autres instructions sont attendues au cours du week-end pour décider de l'ouverture ou non des salles de classe ce lundi. « On a tiré les leçons des précédents événements : pendant l'attaque contre Charlie, on avait su qu'il se passait quelque chose seulement quand l'avenue avait été bouclée par la police, en plein pendant l'heure de sortie des élèves à midi », se souvient la proviseur. Deux jours plus tard, lors de la prise d'otages à l'Hyper Cacher, l'établissement avait été confiné. « On était une dizaine d'adultes à bloquer les portes : des élèves qui vivaient là-bas voulaient sortir absolument, ils étaient au bord de la crise de nerfs. C'était très dur. »

A nouveau, professeurs et direction se préparent à prendre de plein fouet l'émotion et la peur des élèves, notamment les plus jeunes collégiens, quand les cours et la vie reprendront, en dessous du buste de Voltaire.

> Article du Parisien
2015 alan stivell parisAlan Stivell (ancien élève du lycée) se produira en concert à La Cigale le samedi 7 novembre.

> Pour réserver
Nous avons reçu une demande d'informations émanant des Archives nationales, concernant les 6 peintures présentes dans les 2 réfectoires du lycée.
Nous savons qu'elles ont été réalisées en 1949-1950 par M. Brunet et Raymond Daussy.
Les personnes ayant des informations complémentaires (par exemple si elles ont fait l'objet d'une inauguration) ou des photographies anciennes sur lesquelles elles apparaissent peuvent nous contacter.
peintures refectoire
L'AALVP a fait imprimer par La Poste une planche de 30 timbres.
Les membres de l'AALVP peuvent se procurer une enveloppe affranchie (non oblitérée) avec ce timbre en échange de 3 timbres "classiques" à nous envoyer par voie postale (un timbre servira à l'expédition de l'enveloppe affranchie avec le timbre ci-dessous)
timbre aalvp2015

L'AALVP tiendra un stand au forum des associations du XIe
avec la "Compagnie Sans Edulcorant"
2015 forum des assos

Samedi 6 juin, l'AALVP et la chorale de l'AMOPA
(Association des Membres de l'Ordre des Palmes Académiques)
ont participé à la journée nationale "RETOUR VERS LE BAHUT"
- Rencontres et exposition "1890-1990 : élève au lycée Voltaire".
- Chorale de l'AMOPA dirigée par Pierre Bugnon et Anna Smati.

Une première édition réussie !
2015 06 06 rvlb 8
2015 06 06 rvlb 4
2015 06 06 rvlb 2
2015 06 06 rvlb 15
2015 06 06 rvlb 9
2015 06 06 rvlb 13
2015 06 06 rvlb 3
2015 06 06 rvlb 7
2015 06 06 rvlb 11

Ce samedi 6 juin, Pierre Bugnon a transmis la direction de la Chorale de l'AMOPA
à Anna Smati (ci-dessous).
2015 06 06 rvlb 10
2015 06 06 rvlb 1
2015 06 06 rvlb 6
2015 06 06 rvlb 12
2015 06 06 rvlb 5
En présence de Mme Sophie Pradinas-Hoffmann (ci-dessus),
Adjointe au Maire du 11e, chargée de la vie scolaire et périscolaire.

2015 06 06 bugnon rochman
Aurélie Rochman et Pierre Bugnon

Un article est paru en page 3 du Parisien du 6 juin,
sur l'hommage rendu à Pierre Bugnon au lycée Voltaire le 30 mai 2015
[Les photos et le film de cette extraordinaire soirée sont dans notre Espace adhérents]
pierre bugnon leparisien
Photo : LP/Philippe Lavieille
Les photos et le film de cette extraordinaire soirée sont dans notre Espace adhérents.

L'AALVP participera à la 1ère Journée nationale "Retour vers le bahut"
site officiel : www.retourverslebahut.fr
Samedi 6 juin de 10h à 12h15 au lycée Voltaire (accès libre)
- 10h : exposition sur l'histoire du lycée, rencontres
- 11h30-12h15 : chorale de l'AMOPA dirigée par Pierre Bugnon
- 12h45 : repas à la brasserie du Père Lachaise "au rond-point"

2015 6 juin expo chorale

dans le cadre de la Journée nationale "Retour vers le bahut" :
retourverslebahut 2015 affiche
Suite à l'Assemblée générale extraordinaire de l'AALVP du 28 mars,
et au changement de statuts :

- L'association change de nom et devient
AALVP - Association Amicale du Lycée Voltaire de Paris
(au lieu de Amicale des Anciens du Lycée Voltaire de Paris)

- L'adhésion est ouverte à "toute personne physique majeure
ayant fréquenté ou fréquentant le lycée-collège Voltaire"

> pdfconsultez ici le PV de l'A.G. extraordinaire du 28 mars
> pdfconsultez ici les nouveaux statuts
Nous avons fait réaliser ce porte-clés en métal à destination des adhérents.
Première distribution : le 28 mars 2015 lors de notre Assemblée générale.
porte-cles-lycee-voltaire-aalvp